CARSAT AUVERGNE : Une mutuelle santé complète et adaptée à vos besoins

CARSAT AUVERGNE : Une mutuelle santé complète et adaptée à vos besoins

La Carsat Auvergne est une caisse de retraite complémentaire. Elle a pour but d’aider les personnes âgées à faire face aux problèmes financiers liés au départ à la retraite. En effet, lorsque vous partez en retraite, vous n’avez plus de revenus et vous ne pouvez plus payer toutes vos charges courantes.

La Carsat Auvergne peut alors vous aider en prenant en charge une partie de vos dépenses courantes. Pour bénéficier de ce service, il faut avoir cotisé suffisamment longtemps et être âgé d’au moins 65 ans.

Pays basque : des bergers et des chiens

La Carsat Auvergne et ses services

Avec plus de 5 millions d’assurés, la Carsat Auvergne est le 1ère organisme de protection sociale de France. Elle propose des services adaptés aux besoins des entreprises et des particuliers.

La Carsat Auvergne a pour principale mission de gérer les retraites et d’assurer un suivi médical à ses assurés. Pour répondre à cette mission, la Carsat dispose de différents partenaires :

  • Les mutuelles (comme l’AG2R ou la MGP) qui proposent une offre complète couvrant l’ensemble des risques sociaux.
  • Des courtiers en assurance (pour les contrats collectifs) ou des experts indépendants (pour les contrats individuels).

carsat auvergne

La prévention des accidents du travail

La prévention des accidents du travail est une priorité pour les entreprises.

Il s’agit d’une obligation légale, car tout employeur doit mettre en place un programme de prévention afin d’assurer la sécurité et la santé de son personnel.

Les entreprises ont donc intérêt à investir dans ce type de démarche, mais cela ne signifie pas qu’elles doivent mettre en place des processus contraignants et complexes. Pour réduire les risques liés aux accidents du travail, il est possible de mettre en place différentes solutions :

  • Rendre le lieu de travail plus sûr
  • Mettre en oeuvre des mesures techniques
  • Former les salariés sur la manière de réagir face à certaines situations

La lutte contre les TMS

Avec l’allongement de la durée de vie, les travailleurs sont confrontés à une hausse des problèmes de santé liés aux TMS.

Lire aussi  Tout savoir sur la plateforme Auvergne CBD

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) constituent un enjeu majeur pour le bien-être au travail et la performance économique des entreprises.

Le coût individuel et collectif des TMS est estimé à plus de 20 milliards d’euros par an. En effet, les arrêts maladie liés aux TMS représentent en moyenne 1,5 jour par an et par salarié, soit près de 12 % du temps passé au travail. Pour réduire ce coût, il est important d’intensifier la prévention des risques professionnels et notamment les risques liés aux troubles musculo-squelettiques (TMS). Pour cela, il faut agir sur trois leviers :

  • Limiter l’apparition des TMS
  • Aménager le poste pour diminuer les contraintes physiques
  • Prévenir les TMS en prenant en compte l’aspect psychologique

La formation professionnelle

La formation professionnelle est un élément essentiel de la vie professionnelle d’un salarié. Elle lui permet notamment de se former continuellement et de rester à jour dans ses connaissances, afin d’être plus performant et efficace.

Il peut s’agir aussi bien d’une formation liée à son métier principal que d’une formation pour accroître ses compétences en matière de gestion ou encore pour parfaire sa pratique du langage des affaires.

La formation professionnelle est un droit accordé aux salariés qui leur permet d’accroître leurs connaissances et leurs compétences afin qu’ils puissent évoluer au sein de l’entreprise ou progresser sur le marché du travail.

La loi n° 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale oblige les entreprises à proposer une offre individualisée de formations aux salariés dont elles souhaitent réduire l’absentéisme ou aménager le temps partiel. Cette obligation concerne toutes les entreprises, quelle que soit leur taille :

  • Les entreprises qui emploient moins de 10 salariés
  • Les entreprises qui emploient 10 salariés ou plus

La retraite professionnelle

La retraite professionnelle? Les nouvelles générations de travailleurs prennent de plus en plus leur retraite tardivement.

Ils choisissent souvent de se lancer dans des projets personnels dès qu’ils ont épuisé leurs droits à la pension. Ainsi, ils doivent parfois travailler jusqu’à un âge avancé pour pouvoir payer leur maison et subvenir aux besoins de leur famille. Cependant, il existe aujourd’hui une alternative intéressante qui permet aux travailleurs de continuer à travailler après la pension : la retraite professionnelle. Au lieu d’arrêter de travailler, les employés peuvent continuer à exercer leurs fonctions salariées tout en percevant une partie ou la totalité de leur revenu sous forme de capital versé mensuellement ou annuellement, au moment du départ à la retraite.

Lire aussi  Découvrir la vie des personnes transexuelles en Auvergne

La retraite professionnelle est donc une solution qui offre différents avantages, notamment :

  • Une rémunération sous forme d’une rente
  • Un complément financier non imposable
  • Des options pour les futurs propriétaires

L’assurance maladie

  • Ces dernières années, les Français ont considérablement réduit leur espérance de vie.

    L’espérance de vie à la naissance des hommes est passée de 77,7 ans en 1990 à 78,8 ans en 2011 et celle des femmes de 85,4 ans à 86,0 ans. Cette tendance s’explique par l’augmentation du taux de mortalité prématurée chez les personnes âgées.

  • En outre, la croissance démographique est également responsable du fait que nous vivons plus longtemps.
  • Ainsi, selon l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), le nombre d’années qu’une personne peut espérer vivre va augmenter jusqu’en 2040. Cette augmentation sera particulièrement forte chez les femmes : leur espérance de vie atteindra 87 ans en 2060 contre 84 ans pour les hommes.

La prévention des maladies professionnelles

Afin de prévenir les risques professionnels, il est nécessaire de respecter un ensemble de règles. Ces dernières ont pour but de protéger les travailleurs et leur santé.

La prévention des maladies professionnelles est l’une des mesures que l’employeur doit mettre en place au sein de son entreprise.

L’objectif principal consiste à éliminer ou à réduire au maximum les risques liés aux accidents du travail et aux maladies professionnelles.

La prévention des maladies professionnelles consiste à supprimer ou à réduire au maximum les risques liés aux activités professionnelles en prenant en compte la démarche suivante:

  • Evaluer le risque
  • Mettre en œuvre les outils de prévention (par exemple, formation, information, etc.)

Pour conclure, la Carsat Auvergne est un organisme qui s’occupe de la prévention des risques professionnels. Enfin, elle a pour but d’améliorer les conditions de travail et de préserver la santé des salariés. Elle peut intervenir pour tout type d’entreprise et propose un ensemble de services adaptés à chaque situation.

À Propos de l'autrice

Betty Malois
C'est à travers ce blog que je vous fait part de toutes sortes d'astuce et de conseil sur l'actualité, le tourisme et toute sorte de nouveauté française ou d'ailleurs qui me passionne .