Vendre sa maison soi-même : quels sont les risques encourus ?

Vendre sa maison soi-même : quels sont les risques encourus ?

4.7/5 - (193 votes)

Prendre la décision de vendre votre maison vous-même vous expose à de nombreux risques. L’inexpérience, le manque de familiarité avec le marché et d’habileté dans les négociations peuvent vous amener à commettre des erreurs dans votre démarche. Celles-ci pourront vous faire perdre assez d’argent et même l’annulation de la vente du bien immobilier. Voici les risques que vous encourez si vous décidez de vendre votre propriété vous-même.

L’inexpérience

Le manque d’expérience dans les transactions immobilières est un grand risque qui peut occasionner d’énormes pertes. Si vous ne connaissez pas toutes les étapes pour finaliser une vente immobilière jusqu’à recevoir l’argent, vous courrez un important risque. Votre inexpérience peut vous amener à faire des erreurs qui pourraient être coûteuses. C’est pour éviter de telles erreurs qu’il faut faire appel a un pro pour vous aider à vendre ou à acheter votre bien immobilier.

En plus de maitriser parfaitement le marché immobilier, un professionnel saura valoriser votre propriété pour le vendre à un prix élevé que ce que vous avez prévu. Vous pouvez ainsi utiliser le profit réalisé pour lui payer sa prestation. Contacter un professionnel comme un mandataire immobilier vous permet d’éviter les problèmes juridiques possibles.

Vendre votre maison à un prix inapproprié pour manque de familiarité avec le marché

Ne pas avoir une connaissance objective du prix de vente d’un bien immobilier semblable à votre maison dans votre région est un risque. Cela l’est également si vous ne maitrisez pas le marché immobilier de votre quartier ou ville. Si vous décidez de vendre vous-même votre logement et que vous ne connaissez aucune condition du marché, vous pouvez rapidement vous éloigner de la réalité.

Lire aussi  Frais de dossier pret immobilier

Vous parviendrez peut-être à vendre votre résidence, mais seulement après avoir réduit votre prix à plusieurs reprises. Et ce, sur une longue période. Par ailleurs, peut-être que votre propriété dispose des atouts qui pourraient augmenter considérablement sa valeur par rapport au prix que vous demandez.

L’annulation de la vente de votre propriété

Vendre sa maison soi-même : quels sont les risques encourus ?
La vente d’un bien immobilier est une succession de plusieurs étapes essentielles jusqu’à la signature de l’acte original de vente. Au cours de ces étapes, vous avez la responsabilité de communiquer de nombreuses informations pertinentes à l’acquéreur. Il s’agit entre autres :

  •  Des données liées à la situation du bien, sa superficie, ses caractéristiques techniques ;
  •  Les diagnostics immobiliers obligatoires ;
  •  Les informations relatives à la copropriété si le bien se trouve dans une copropriété.

En cas de mauvaises informations, l’acheteur peut saisir le Tribunal de grande instance pour exiger une indemnisation ou bien l’annulation de la vente. Par exemple, si vous ne précisez pas à l’acquéreur que votre bâtiment ne profite pas d’un ensoleillement considérable, il peut demander l’annulation de la vente. L’acheteur n’aurait pas obligatoirement acheté votre propriété s’il avait eu connaissance de cette information. L’annulation peut être également prononcée si vous avez dissimulé un défaut de construction.

Le manque d’habileté durant les négociations

Vendre sa maison soi-même : quels sont les risques encourus ?
Vendre ou acheter un bien soi-même demande d’avoir des compétences en matière de négociation. Si vous manquez d’habileté durant les négociations, vous pouvez vous sentir mal à l’aise. Cela peut rapidement vous amener à accepter des conditions moins avantageuses que ce que vous avez envisagé.

Lire aussi  Déménagement - avec quels frais devez-vous compter ?

Accepter un rabais à hauteur de la commission à payer à un professionnel

En décidant de vendre vous-même votre bien immobilier, vous pouvez tomber sur un acheteur expérimenté. Si un tel acquéreur potentiel arrive à déterminer le juste prix de votre propriété, il peut demander un rabais. Cette réduction peut être égale à la commission immobilière que vous auriez pu épargner ou payer à un professionnel.

Alors, à quoi bon avoir perdu tout ce temps pour vendre vous-même votre propriété si vous offrez ce « rabais » ? Confier la vente de votre bien immobilier à un professionnel est donc très avantageux et vous met à l’abri de mauvaises situations.

À Propos de l'autrice

Betty Malois
C'est à travers ce blog que je vous fait part de toutes sortes d'astuce et de conseil sur l'actualité, le tourisme et toute sorte de nouveauté française ou d'ailleurs qui me passionne .