Si le locataire devient gardien :

Si le locataire devient gardien :

Rate this post

Lorsque le locataire devient gardien : Informations importantes pour les intéressés et les propriétaires Article recommandé : Presque chaque immeuble est gardé par un gardien. Certains ne gèrent qu’un seul bâtiment, d’autres plusieurs à la fois. Dans certains cas, les locataires jouent le rôle de gardiens qui assument les tâches. Mais qu’est-ce que les parties intéressées et les propriétaires doivent considérer si un tel cas devait se produire ?

Un locataire peut-il être gardien en même temps ?

Le travail d’un concierge consiste à effectuer diverses activités qui peuvent survenir dans un immeuble à appartements. Par exemple, il s’occupe de l’entretien et de l’état du bâtiment. Cela comprend tous les sous-sols, les garages, tous les appartements en location et le grenier. Étant donné que des problèmes avec le bâtiment peuvent survenir à tout moment, il n’est pas rare que le gardien habite directement la maison à gérer. Dans de nombreux cas, ce sont des locataires conventionnels qui assument le travail de gardien. D’un point de vue légal, il est permis à un locataire d’être en même temps gardien. Le bailleur est libre de choisir à qui il confie le travail de gardiennage. Théoriquement, il est même possible que le propriétaire devienne lui-même gardien. Par conséquent, si vous êtes intéressé, vous pouvez contacter votre propriétaire et lui demander si le poste de gardien est disponible, même si vous n’avez pas explicitement emménagé dans l’immeuble en tant que gardien.

Réclamations légales entre locataires et propriétaires

Les revendications et obligations légales exactes ne sont pas uniformément réglementées. Ils dépendent plutôt de la manière dont les propriétaires et les locataires structurent contractuellement l’activité de gardien. D’une part, il est possible pour le soignant d’agir en tant qu’indépendant. D’autre part, il peut s’agir d’une relation de travail avec votre propre appartement de gardien. Si le locataire décide de travailler de manière indépendante et donc pour son propre compte en tant que gardien pour le propriétaire, il n’y a pas d’effets sur la location. Bien qu’il existe une relation de travail entre le locataire et le propriétaire, il existe une frontière entre le travail de gardien et un contrat de location. Les deux sont décidés avec des contrats complètement séparés. En conséquence, le locataire a tous les mêmes droits et obligations légales que tous les autres locataires de l’immeuble. Par conséquent, les dispositions du bail et de la loi sur le bail lui sont également applicables. Si, en revanche, le propriétaire engage le locataire comme gardien, deux arrangements contractuels peuvent être trouvés en pratique. Soit le gardien perçoit un salaire fixe et loue un appartement dans l’immeuble du propriétaire sans aucun rapport avec la relation de travail, soit le propriétaire met à disposition un appartement de service. L’appartement de service pour le gardien fait souvent, mais pas obligatoirement, partie du salaire. Il peut également ne servir que pour la durée de l’emploi. Si l’appartement en question fonctionne comme un appartement de fonction, il s’agit d’un soi-disant appartement de fonction, qui est à son tour soumis à une réglementation spéciale.

Lire aussi  La nouvelle loi sur le bail vise à réduire les augmentations de loyer

Appartement de travail pour gardien

Si le gardien ou le locataire reçoit un appartement dans lequel il peut vivre pendant son travail, il s’agit d’un appartement dit de fonction. Une distinction est faite entre deux types : les appartements de location de travail et les appartements de service de travail. Un appartement de location de société est un appartement normal qui est loué séparément. La relation de travail est prise en compte. D’un point de vue juridique, l’emploi et le bail sont indépendants l’un de l’autre. Toutefois, le bail doit avoir été conclu à l’occasion de l’emploi de gardien. C’est le cas, par exemple, dans l’appartement locatif fonctionnel du gardien si l’appartement permet une meilleure et plus rapide exécution de toutes les tâches du gardien. Cependant, il n’y a pas de contrat de location pour un appartement de service. Dans le cadre du contrat de travail, le gardien reçoit l’appartement en « paiement en nature ». Par conséquent, l’appartement lui sert, entre autres, à mieux accomplir son travail puisqu’il est toujours sur place en cas d’urgence. Contrairement à un appartement de location d’entreprise, le gardien ne peut plus utiliser les locaux si la relation de travail est résiliée. Cela signifie qu’il n’est pas nécessaire de résilier l’appartement, à condition que l’utilisation de l’appartement ait été enregistrée dans le contrat de travail et qu’il soit fait référence aux réglementations pertinentes du droit du bail et à leurs applications. Le droit d’utilisation valable pour l’appartement n’est pas basé sur le contrat de location, mais sur le contrat de travail. Si cela se termine, le droit d’utiliser l’appartement prend également fin.

Lire aussi  Jeux d'argent sur Internet : le battage médiatique est ininterrompu

Frais de gardien et factures de services publics

Il y a souvent un manque de clarté en ce qui concerne les factures de services publics si le locataire agit également en tant que gardien. La question se pose généralement de savoir si les frais de gardiennage peuvent être répercutés sur le locataire qui travaille comme gardien. La réponse à cette question est oui. S’il existe un contrat de location dans lequel la répartition des frais accessoires à tous les locataires de la propriété est convenue, le gardien doit également supporter sa part des frais de gardien répartis. En ce qui concerne les frais annexes, une distinction générale est faite entre les activités de gardiennage payantes et non payantes. Seules les activités imputables peuvent être incluses dans le décompte des frais accessoires. Celles-ci comprennent, entre autres, la réalisation de petites activités de réparation typiques, la vérification des systèmes de services du bâtiment, les vidanges et les périodes de repos, les rapports d’événements spéciaux au propriétaire de la propriété et d’autres activités administratives telles que la lecture des compteurs principaux. Il s’agit, par exemple, d’organiser et de commander des livraisons d’inspecter les appartements ou de remettre des lettres à tous les locataires. De plus, le propriétaire ne peut confier au locataire ou au gardien la tâche de se procurer lui-même les équipements et matériaux de travail et de les payer de manière autonome. Tous les équipements et ressources relèvent des dépenses matérielles, qui en même temps ne comptent pas dans les frais de gardien. Si le gardien a besoin d’ustensiles, le propriétaire doit se les procurer et les noter en conséquence dans le poste des frais de fonctionnement. En conséquence, il est avantageux que le propriétaire s’appuie sur des ustensiles de travail de haute qualité, qu’il doit acheter une fois. Par exemple, une tondeuse rotative professionnelle est recommandée pour le jardin afin de l’entretenir facilement et durablement. En fonction du matériau de chauffage, le propriétaire doit également se demander s’il doit acheter une scie à bois de chauffage auprès d’un professionnel afin que le gardien puisse chauffer le bien locatif de manière optimale. Article recommandé : Publication : 21/02/2023 – C35448 – Crédits photos : © oporkka – Fotolia.com,

À Propos de l'autrice

Betty Malois
C'est à travers ce blog que je vous fait part de toutes sortes d'astuce et de conseil sur l'actualité, le tourisme et toute sorte de nouveauté française ou d'ailleurs qui me passionne .