Les locataires doivent savoir que

Les locataires doivent savoir que

Les locataires doivent connaître cet article recommandé : Encore et encore, les propriétaires essaient de transférer les coûts au locataire ou de résilier le bail avec des menaces effrontées. Cependant, en tant que locataire, vous n’avez pas à tout supporter, c’est pourquoi il est extrêmement important de savoir ce que le propriétaire peut et ne peut pas faire. Les obligations les plus importantes du propriétaire sont énumérées ici. Remise de l’appartement lors d’un déménagement Les tâches du locataire sont de nettoyer grossièrement l’appartement avant de le remettre, de vider complètement l’appartement et de réparer les dommages qu’il s’est lui-même infligés, comme une fissure dans le carrelage du sol. Si des modifications structurelles ont été apportées, celles-ci doivent bien sûr également être supprimées, comme une cuisine équipée. Cependant, les locataires ne sont pas obligés de repeindre les murs sauf si cela a été convenu dans le contrat de location. Les locataires ne sont pas non plus responsables des réparations esthétiques, telles que la peinture des fenêtres et des portes ou le scellement des trous de cheville. C’est l’une des obligations du bailleur d’entreprendre toutes les réparations et rénovations dues à l’usure. Augmentation de loyer Les propriétaires ont le droit d’exiger des loyers plus élevés, mais uniquement le loyer comparatif dit de localisation. Une augmentation de loyer doit être faite par écrit et le nom du propriétaire, y compris une justification précise de l’augmentation de loyer, doit être inclus dans la lettre. Cependant, le propriétaire ne peut augmenter le loyer que d’un maximum de 20 % sur une période de trois ans et le loyer doit rester inchangé pendant 12 mois. Vérifiez l’état de votre logement. Un rendez-vous doit être pris au moins deux semaines à l’avance. L’accès non autorisé à l’appartement et les contrôles périodiques réguliers sont interdits Résiliation pour usage personnel Une lettre de résiliation brutale du bail pour usage personnel est toujours un choc pour les locataires, mais parfois c’est injustifié et ils peuvent s’en défendre. Le propriétaire ne peut résilier un bien locatif que pour des parents proches et doit indiquer la personne qui a besoin du logement dans l’avis écrit d’utilisation personnelle, y compris la nature de la relation familiale. Le motif de la résiliation doit également être décrit en détail et être compréhensible, car il peut également être rejeté par le tribunal. Pour qu’un préavis de résiliation soit valide, il doit également être signé par tous les propriétaires et le droit légal d’opposition du locataire, y compris le délai de deux mois, doit y être expliqué. Bien sûr, il y a aussi les délais légaux de préavis, qui sont d’au moins trois mois et à partir d’une location de cinq ans voire d’au moins six mois il y a quelques réglementations. Ce n’est qu’en cas de dettes à long terme allant jusqu’à deux mois que le propriétaire a le droit de résilier le bail. S’il ne s’agit que d’une résiliation sans préavis, le locataire a la possibilité de régler ses dettes dans le délai de grâce légal et n’a donc pas à quitter l’appartement. Cependant, après une résiliation en bonne et due forme, le locataire est obligé de déménager Moisissure dans l’appartement Le propriétaire est tenu d’informer le locataire de l’aération régulière de l’appartement. S’il y a de la moisissure dans l’appartement, il faut préciser si elle a été causée par le manque de ventilation du locataire ou par un manque de tissu du bâtiment. Il est ainsi décidé qui doit supporter les frais. Recommander l’article : Publication : 23/04/2019 – C34195 – Crédits photo : © Pixabay.com,

Lire aussi  Bâtiments intelligents : 5 avantages clés de la mise en réseau intelligente

À Propos de l'autrice

Betty Malois
C'est à travers ce blog que je vous fait part de toutes sortes d'astuce et de conseil sur l'actualité, le tourisme et toute sorte de nouveauté française ou d'ailleurs qui me passionne .