la hausse des prix du gaz naturel en france

la hausse des prix du gaz naturel en france

Rate this post

Le prix du gaz est un élément important dans le budget des ménages.

Il faut savoir que le prix du gaz varie en fonction de plusieurs facteurs : la consommation, la zone géographique, les taxes et les coûts de transport.

Le prix du gaz est donc très variable selon les fournisseurs. Mais pourquoi le prix du gaz est-il si différent d’un fournisseur à l’autre ? Nous allons voir çà de plus près.

Le prix du gaz en france

Le prix du gaz en france est en moyenne de 0,049€/kWh.

La hausse des prix du gaz

Des milliers de foyers ont été touchés par la hausse du prix du gaz. En raison d’une forte demande mondiale, les pays producteurs comme l’Arabie Saoudite ont augmenté leur production et donc le prix.

Lorsque vous payez votre facture de gaz, vous ne pensez pas forcément aux répercussions sur votre portefeuille.

La hausse des prix du gaz est un phénomène dont on entend souvent parler, mais qui reste pourtant flou pour beaucoup de personnes. Quels sont les effets de la hausse du prix du gaz ? La hausse des prix du gaz a toujours existé et existera toujours. Cependant, il semblerait que cette augmentation soit plus importante qu’elle ne l’a jamais été auparavant : +18% en 2009 (par rapport à 2008), +26% en 2010 (par rapport à 2009) et +14% au 1er janvier 2011 (par rapport à 2010). Qui est concerné par la hausse des prix ? Toutes les personnes qui utilisent le gaz comme source d’énergie domestique sont concernés par la hausse des tarifs réglementés : chauffage au bois ou au fioul, cuisson, eau chaude sanitaire… On peut également citer dans ce cas là l’utilisation de chaudières individuelles au gaz naturel. En quoi consiste une baisse des tarifs réglementés ? Les tarifs du gaz subissent une baisse depuis début 2010 grâce aux politiques menée par les fournisseurs historiques GDF Suez (devenu Engie) et EDF afin d’atténuer les effets de la crise internationale sur le marché européen de l’approvisionnement en énergie.

Lire aussi  Les signes révélateurs d'un patron amoureux : Décodez ses intentions cachées

La baisse des prix du gaz

Une baisse des prix du gaz est-elle possible ? Oui.

Il est vrai que les tarifs réglementés du gaz ont diminué de près de 50% depuis l’année dernière, mais cette baisse devrait se poursuivre à l’avenir. En effet, le gouvernement s’est engagé à une diminution progressive des tarifs jusqu’en 2015. Cette nouvelle baisse devrait donc être effective au 1er janvier 2014 et non en janvier 2013 comme l’annonçait la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE).

Les tarifs réglementés du gaz sont fixés par arrêté ministériel et dépendent du coût d’approvisionnement en gaz naturel sur le marché européen hors taxes et des coûts hors approvisionnement supportés par GDF Suez, ainsi que des coûts d’acheminement.

Le gouvernement a décidé qu’à compter du 1er janvier 2014 les tarifs réglementés baisseraient de 2,3% TTC en moyenne chaque année pendant 3 ans.

Les conséquences de la hausse du prix du gaz

La hausse du prix du gaz naturel a été annoncée dans le cadre de la libéralisation du marché.

Il faut dire que les consommateurs sont souvent surpris par cette hausse, car ils ont l’impression que les fournisseurs se font plus de profit que d’habitude. Mais ce n’est pas le cas.

La hausse des prix est une conséquence directe du coût des infrastructures et des investissements réalisés pour développer le réseau de distribution.

La libéralisation peut alors avoir un effet positif sur la facture du consommateur final, mais elle ne profite en rien aux fournisseurs. Cependant, les tarifs peuvent être revus à la baisse si des investissements importants sont effectués afin de développer le réseau ou si les infrastructures sont insuffisantes.

Lire aussi  5 astuces pour économiser 55% sur votre budget de marketing en ligne

Le gouvernement a demandé aux opérateurs historiques (GDF Suez et EDF)de proposer un tarif social pour permettre à toutes les personnes qui rencontrent des difficultés financières d’accéder au gaz naturel moins cher pendant une durée limitée.

Les conséquences de la baisse du prix du gaz

La baisse du prix du gaz est une bonne nouvelle pour les consommateurs. En effet, le prix du gaz a baissé de 40% en 10 ans, ce qui représente un gain potentiel de plusieurs centaines d’euros par an par ménage. Cependant, la baisse des tarifs ne sera pas automatique et il faudra que les fournisseurs se plient à la décision de l’Etat.

Il faudra donc être vigilant sur le choix de votre contrat afin d’être certain qu’il soit adapté à vos besoins.

Le prix du gaz varie en fonction de plusieurs facteurs :

  • Le type de consommation
  • L’usage que vous faites du gaz
  • Le type et le lieu de consommation (ville ou campagne)

Pourquoi le prix du gaz fluctue-t-il ?

Le prix du gaz fluctue-t-il? Vous avez sans doute déjà entendu parler de la hausse des prix du gaz. En effet, les tarifs réglementés du gaz augmentent chaque année pour couvrir le coût de l’acheminement du gaz, la commercialisation et la distribution. Cependant, depuis juillet 2007, ces tarifs sont soumis à une augmentation maximale de 5%.

La loi NOME a également imposé aux fournisseurs historiques d’acheter en même temps que leur client un « mécanisme d’ajustement » (ou « effacement ») qui permet au consommateur de revoir à la baisse ses factures sur simple demande. Pour en savoir plus sur les fluctuations des tarifs réglementés et sur les mesures existantes pour faire baisser votre facture de gaz naturel, rendez-vous sur le site : http://www. energie-info. fr/Fournisseurs/Tarifs »>http://www. energie-info.

En conclusion, pour réduire sa facture de gaz, il faut avant tout vérifier si on est bien sur la bonne offre. Pour cela, il faut comparer les tarifs proposés par les fournisseurs d’énergie et les prix du marché. Si on trouve une offre plus intéressante que le tarif réglementé, l’on peut demander à changer de fournisseur en respectant un préavis de 2 mois.

À Propos de l'autrice

Betty Malois
C'est à travers ce blog que je vous fait part de toutes sortes d'astuce et de conseil sur l'actualité, le tourisme et toute sorte de nouveauté française ou d'ailleurs qui me passionne .