resultat prise de sang grossesse

resultat prise de sang grossesse

Pour confirmer ou infirmer la thèse d’une grossesse, plusieurs solutions se présentent à vous. Le test urinaire, en vente libre dans les grandes surfaces et les pharmacies est le moyen le plus utilisé. Cependant, en cas de doute, les professionnels de la santé recommandent généralement un test sanguin de grossesse effectué dans un laboratoire médical. Découvrez ici en quoi consiste cette option et les méthodes d’interprétation des résultats de la prise de sang.

Le test sanguin de grossesse : que faut-il savoir à ce sujet ?

Avant d’aborder la notion d’interprétation des résultats du test sanguin de grossesse, il est important de définir les contours de cette opération.

Le test sanguin de grossesse : qu’est-ce que c’est ?

Face à un cas de grossesse, le test sanguin est une solution efficace pour confirmer ou infirmer la thèse de la fécondation. À l’instar des tests urinaires classiques, cette opération a pour but de détecter dans le sang, la présence de béta-HCG. Il s’agit d’une hormone qui est sécrétée en cas de grossesse et qui est identifiable dès l’implantation de l’embryon dans l’utérus. Également appelée hormone chorionique ou hormone HCG, cette dernière est sécrétée par les cellules du trophoblaste. Il s’agit d’une couche de cellules qui donnent naissance au placenta.

L’hormone HCG peut être identifiée dès la 2e semaine de la grossesse. Elle est sécrétée lors de la nidation, soit durant la fixation de l’embryon dans la paroi utérine. Pour en savoir davantage sur ce mécanisme, pensez à consulter régulièrement les sites d'actualité spécialisés.

Lire aussi  Clermont Foot : le promu impressionne

Comment se déroule le test sanguin de grossesse ?

La prise de sang dans le but d’évaluer le taux de HCG s’effectue dans les laboratoires d’analyses médicales. Cette opération permet concrètement de réaliser un dosage précis afin de déterminer avec exactitude le taux de cette hormone dans le sang.

Il faut savoir qu’en cas de grossesse, cette valeur double tous les 2 à 3 jours lorsque la grossesse évolue normalement. Les résultats du test sanguin de grossesse seront disponibles dans les 24 heures qui suivent la prise.

Résultat de la prise de sang de grossesse : comment interpréter le taux de HCG ?

L’interprétation du taux de l’hormone chorionique dans le sang relève du domaine de compétence d’un médecin spécialiste. Il existe toutefois des données indicatives sur lesquelles vous pourrez vous baser pour déterminer si vous êtes enceinte ou pas.

Quel taux de HCG indique qu’il y a eu fécondation ?

Le taux de l’hormone HCG dans le sang est exprimé, en unités internationales, en UI/L. Avant tout propos, il faut noter qu’un taux en dessous de 5 UI/l signifie que vous n’êtes pas enceinte. En revanche, lorsque le test sanguin de grossesse révèle un taux équivalent ou supérieur à 8 UI/L alors, cela révèle qu’il y a eu fécondation.

Quel taux d’hormone chorionique indique une grossesse gémellaire ou une grossesse multiple ?

En fonction de la valeur du taux de HCG, il est possible de déterminer s’il s’agit d’une grossesse gémellaire ou pas. En cas de grossesse de jumeaux ou de grossesse multiple, le taux de HCG sera anormalement plus élevé que pour une grossesse simple. Cependant, d’autres facteurs comme l’âge ou une mauvaise date présumée peuvent être à l’origine d’une hausse anormale de cette hormone.

Pour poser un diagnostic efficace, les médecins recommandent dans ces conditions d’effectuer une échographie. Seule celle-ci permettra d’infirmer ou de confirmer la thèse d’une grossesse multiple.

Lire aussi  Chris Evan Penis

Quel taux de HCG indique une grossesse extra-utérine ou une fausse couche ?

On parle de grossesse extra-utérine lorsque l’ovule fécondé se loge dans un endroit autre que dans l’utérus. Dans ces cas de figure et dans le cas d’une fausse couche, le taux d’hormone chorionique dans le sang sera extrêmement bas. Aussi, il n’évolue plus du double dans les 24 ou 48 heures comme c’est le cas pour une grossesse normale. On remarque d’ailleurs lors du test, une chute progressive ou brutale du taux de l’hormone HCG.

Cela s’explique par le fait que l’embryon n’est pas correctement niché dans l’utérus et qu’il se détache lentement pour se loger ailleurs. En fonction du taux de HCG, un traitement médicamenteux pourra être prescrit. Vous pourrez vous rendre sur les sites dédiés pour en savoir plus sur ce phénomène.

Cas rare d’une grossesse molaire

Un taux d’hormone chorionique extrêmement élevé, qui monte de façon exponentielle (100000 UI/L, 200000 UI/L et plus) pourrait indiquer une grossesse molaire. Il s’agit d’une forme rare de grossesse qui s’explique par une anomalie survenue lors de la fécondation. Dans le cas d’une grossesse molaire, une échographie est immédiatement prescrite par les professionnels de la santé.

Sachez qu’il existe un tableau auquel les médecins se réfèrent pour interpréter le taux de HCG dans le sang. Celui-ci comprend notamment les fourchettes de taux équivalentes à la période ou au stade de la grossesse.

Que faut-il retenir ?

Même si le test urinaire est considéré comme suffisant, le test sanguin a l’avantage d’être plus précis et de donner des résultats fiables à 100%. Cette solution est habituellement recommandée en cas d’antécédents médicaux (fausse couche, grossesse extra-utérine etc.). Si vous souhaitez réaliser ce test, les informations listées dans cet article vous seront d’une très grande utilité. Il faudra toutefois vous référer à un médecin spécialisé afin d’évaluer l’utilité de la démarche.

À Propos de l'autrice

Betty Malois
C'est à travers ce blog que je vous fait part de toutes sortes d'astuce et de conseil sur l'actualité, le tourisme et toute sorte de nouveauté française ou d'ailleurs qui me passionne .