MSA Auvergne, c’est quoi et comment s’en servir ?

MSA Auvergne, c’est quoi et comment s’en servir ?

Tout travailleur a le droit d’être soumis à un régime qui le mette à l’abri des dangers et le couvre afin qu’il puisse exercer son métier en toute quiétude. Un tel dispositif a pour visée de prévenir les divers risques qui peuvent survenir en milieu professionnel, peu importe le domaine d’activité. C’est dans ce contexte que la MSA Auvergne s’est donnée pour mission d’accompagner toutes les personnes évoluant dans le secteur agricole, que celles-ci soient des salariées ou non. Si vous vous demandez ce qu’est la MSA Auvergne, ce billet vous en donne une présentation et des conseils sur comment vous en servir.

MSA Auvergne : de quoi s’agit-il ?

La MSA Auvergne ou Mutualité Sociale Agricole Auvergne est une institution organisée sous un régime mutualiste et qui assure la protection sociale des divers agents du domaine agricole. Ses activités couvrent les régions du Cantal, de l’Allier, du Puy-de-Dôme et de la Haute-Loire. Elle gère la protection sociale des salariés du secteur de l’agriculture et aussi des non-salariés. Ainsi, son régime de protection prend en compte non seulement les employeurs de main d’œuvre, mais également les exploitants agricoles.

La Mutuelle Sociale Agricole Auvergne a un guichet unique qui se met à la disposition de tous ses adhérents. Cette institution de couverture sociale spécialiste de la branche agricole se préoccupe de la santé et de la famille de ses membres. Elle s’intéresse à leur cotisation et travaille à leur assurer une retraite heureuse et paisible.

Toujours dans le souci de fournir une prestation de qualité et de veiller au mieux-être de ses souscripteurs, la MSA Auvergne s’investit dans plusieurs autres services. En effet, cette dernière a développé un service de conseil en protection sociale. Elle prend des mesures pour permettre aux travailleurs d’évoluer dans un cadre leur assurant une bonne santé et dans des conditions de sécurité maximale. Les agents agricoles se retrouvant dans des difficultés de divers ordres (professionnels ou personnels) peuvent compter sur leur mutuelle de protection sociale pour leur venir en aide.

Lire aussi  Pôle emploi Auvergne : qu'est ce que c'est en réalité ?

Tout travail comporte des risques, celui lié à la terre n’en fait pas exception et la MSA Auvergne en a pleinement conscience. Ainsi, cette dernière se préoccupe des dispositions pratiques à mettre en œuvre pour prévenir la survenance des risques professionnels dans le quotidien de ses adhérents. Les actions pour le social et le sanitaire sont au cœur de ses missions. La MSA Auvergne offre plusieurs autres avantages en matière de protection sociale. Au nombre de ceux-ci, la sécurité dans l’utilisation des outils du web (internet).

Comment se servir de la MSA Auvergne ?

Pour mieux se servir de la Mutualité Sociale Agricole Auvergne, certains prérequis sont nécessaires. Toutefois, avant, il faut se rendre sur le site officiel de l’institution et créer votre espace personnel. Cette démarche vous donne l’accès aux différents services qu’offre la mutuelle, dont le régime de sécurité sociale agricole.

Créer votre espace MSA Auvergne

La création d’un compte personnel est à la portée des entreprises et des exploitants agricoles. Pour y arriver, il suffit de cliquer sur « s’inscrire » et de donner votre identifiant. Ce dernier n’est autre que votre numéro de sécurité sociale pour les particuliers. Si vous êtes une entreprise, cet identifiant comporte 14 chiffres et représente votre numéro SIRET. Ensuite, vous serez amenés à répondre à un certain nombre de questions en vue de compléter vos informations.

Une fois ces étapes passées, vous recevrez un code de sécurité à saisir et à valider, lequel vous permettra de recevoir votre mot de passe. Dès cet instant, vous pourrez vous connecter à votre compte privé MSA Auvergne et décider de choisir un nouveau mot de passe. Comme votre mutuelle a pris toutes les mesures sécuritaires, elle vous envoie aussi un courrier postal pour vous confirmer votre inscription. Vous êtes à présent un adhérent et êtes en droit de bénéficier de ses services.

Il convient de noter que vous pouvez vous rendre sur le site même si vous n’avez pas un statut d’entreprise ou d’exploitant agricole. Dans ce cas, il est conseillé de vous inscrire et de suivre les instructions.

Lire aussi  Les critères de sélection d'un bon plombier à Auvergne

Bénéficier des services de votre choix

La MSA Auvergne vous fait profiter d’une multitude de services. Vous pouvez ainsi choisir volontairement de bénéficier de certaines prestations. C’est le cas par exemple pour une assurance vieillesse ou une demande d’affiliation.

Dans l’un ou l’autre de ces cas, il convient de vous rendre sur le site de la mutuelle et de remplir une attestation sur l’honneur en rapport avec le statut voulu. Si vous êtes de la catégorie des non-salariés, il vous faudra prendre connaissance du dossier d’affiliation disponible également sur le site. Si vous êtes intéressés par l’assurance vieillesse, une demande d’adhésion est à votre disposition et peut être téléchargée et remplie.

Se servir de la MSA pour une retraite paisible : cas pratique d’un exploitant agricole

Le troisième âge est un âge où la capacité physique et intellectuelle connait un déclin significatif. Une bonne assurance vieillesse peut permettre de continuer à mener une vie décente et de prendre soin de sa famille en cette période caractérisée par l’inactivité. Toutefois, lorsque vous êtes un exploitant agricole, adhérer au régime de sécurité sociale agricole est soumis à certaines conditions.

De fait, vous devez être propriétaire d’une exploitation dont l’activité principale fait partie de la nomenclature des activités figurant dans le code rural et de la pêche maritime. Outre cette première condition, pour mériter cette prise en charge par la MSA Auvergne, votre exploitation doit disposer d’une superficie de terre minimum correspondant à la SMI. Il s’agit d’une Surface Minimum d’Installation ou SMA (A pour assujettissement), laquelle dépend de la norme fixée dans le département où se situe votre exploitation.

Par ailleurs, le souscripteur doit avoir totalisé un minimum de 1200 heures d’activité chaque année et son revenu doit faire au moins 800 fois le SMIC. Après le décès de l’exploitant agricole ayant rempli toutes les conditions, la MSA Auvergne versera une pension de réversion à son ayant droit. Cependant, il y a dans ce cas, le système des droits combinés qui permet à ce dernier d’ajouter à ses droits, ceux de son conjoint décédé. Ceci est possible si le survivant manifeste la volonté de reprendre l’exploitation.

À Propos de l'autrice

Betty Malois
C'est à travers ce blog que je vous fait part de toutes sortes d'astuce et de conseil sur l'actualité, le tourisme et toute sorte de nouveauté française ou d'ailleurs qui me passionne .