Les radars automatiques, un rempart contre l’insécurité routière

Les radars automatiques, un rempart contre l’insécurité routière

4.4/5 - (127 votes)

Le long des autoroutes et aux endroits où le risque d’accident est élevé, les radars automatiques sont devenus une présence constante. Leur mise en place a contribué à réduire la mortalité routière.

Bien que l’excès de vitesse reste impliqué dans un accident de la route sur deux, selon la sécurité routière. Les radars automatiques, leur fonctionnement et les infractions qu’ils sanctionnent sont des sujets qui méritent notre attention.

Les différents types de radars automatiques

Les radars automatiques, un rempart contre l’insécurité routière
Les radars automatiques se présentent sous plusieurs formes, venant compléter les radars mobiles, radars embarqués et jumelles laser utilisés lors des contrôles routiers par les forces de l’ordre. On distingue principalement les radars fixes, les radars de franchissement et les radars tourelles.

Les radars fixes, installés dans des zones variées et signalés par des panneaux spécifiques, sont connus de tous. Plus sophistiqués, certains modèles sont capables de détecter la nature du véhicule et de flasher dans les deux sens de circulation. Les radars de franchissement, aussi appelés radars « feux rouges » ou radars « passages à niveau », permettent de détecter tout franchissement de ligne blanche d’un feu rouge ou d’un passage à niveau.

Les radars tourelles, arrivés en 2019, sont une nouvelle génération de radars qui vont au-delà de la simple surveillance de la limitation de vitesse grâce à des innovations technologiques.

Lire aussi  Les secrets de la réussite du modèle 3310-p-au dans l'industrie du business

Le fonctionnement des radars automatiques

Le fonctionnement des radars automatiques dépend du type de radar. Les radars fixes, par exemple, détectent les véhicules dépassant la vitesse autorisée sur un sens de circulation. De leur côté, les radars tourelles peuvent repérer plusieurs infractions sur un même véhicule, et même sur plusieurs véhicules à la fois, grâce à une portée de 100 mètres.

En outre, certaines versions de radars tourelles plus compacts, appelées radars urbains, vont être mises en service. Les radars de franchissement détectent tout franchissement de ligne blanche, mais si le véhicule est arrêté juste après le franchissement, il ne sera pas sanctionné grâce à une marge de tolérance.

Les sanctions en cas d’infractions

Les radars automatiques, omniprésents sur les routes, révèlent une grande variété d’infractions. Au-delà des excès de vitesse traditionnellement sanctionnés, ces dispositifs détectent également des manquements plus spécifiques. Entre autres,

  • le non-respect des signaux lumineux ;
  • l’omission du port de la ceinture de sécurité ;
  • l’usage inapproprié du téléphone en conduisant ;
  • et l’inobservation des règles relatives aux bandes d’arrêt d’urgence et aux distances de sécurité entre véhicules.

Des comportements spécifiques, tels que l’ignorance des voies réservées et l’absence de casque pour les deux-roues motorisés, entrent également dans leur champ d’action. Les sanctions associées à ces infractions s’échelonnent diversement, s’étendant de simples amendes forfaitaires jusqu’à la suspension potentielle du permis, sans oublier l’impact possible sur le nombre de points restants. Une telle gamme de contrôles et de sanctions reflète la volonté d’endiguer divers comportements à risque sur la route.

L’impact des radars automatiques sur l’assurance auto

Les radars automatiques, un rempart contre l’insécurité routière
Les radars automatiques, en plus de leurs fonctions habituelles de surveillance de la vitesse et autres infractions, jouent un rôle dans la vérification de l’assurance auto. Lorsqu’un véhicule est flashé pour une infraction, ses données sont simultanément analysées dans le fichier des véhicules assurés.

Lire aussi  L'impact des nouvelles réglementations L62 LPF sur les entreprises françaises

Cette vérification, mise en place depuis 2019, permet d’identifier si le véhicule en question dispose d’une assurance valide. Dans le cas contraire, une contravention supplémentaire pour défaut d’assurance est générée.

Ainsi, ces dispositifs contribuent non seulement à la sécurité routière en sanctionnant les comportements dangereux, mais également à l’application des réglementations sur l’assurance, renforçant ainsi la responsabilité des conducteurs.

Conclusion : Une technologie au service de la sécurité routière

Les radars automatiques, par leur variété et leur technologie, sont un outil précieux pour la sécurité routière. Ils contribuent à la dissuasion des comportements à risque et à la verbalisation des infractions, jouant ainsi un rôle clé dans la prévention des accidents de la route. Toutefois, leur impact sur l’assurance auto souligne l’importance d’une conduite responsable et du respect des règles de circulation.

À Propos de l'autrice

Betty Malois
C'est à travers ce blog que je vous fait part de toutes sortes d'astuce et de conseil sur l'actualité, le tourisme et toute sorte de nouveauté française ou d'ailleurs qui me passionne .