La gestion immobilière

La gestion immobilière

Gestion de l’accession à la propriété Ces points sont importants Recommander l’article : Les administrateurs de biens assurent les tâches administratives entre les parties résidentielles dans les associations de copropriétaires. Il y a une multitude de tâches à accomplir ici. Outre les tâches habituelles telles que l’entretien du bien commun, il faut également établir les frais de fonctionnement, approuver les plans d’affaires ou déterminer l’allocation de foyer. S’il y a plusieurs propriétaires d’appartements dans un immeuble, le gérant fait face à l’association des propriétaires, dont les droits et obligations sont régis par la loi sur la propriété. est tenu d’exécuter les résolutions des propriétaires et de s’y conformer pour se conformer au règlement intérieur. De plus, il est de la responsabilité du gestionnaire d’entretenir la propriété ou, si nécessaire, d’intervenir et d’organiser des réparations. L’administrateur est également autorisé à consulter et à gérer les charges et les contributions aux frais ainsi que les contributions de remboursement et les intérêts hypothécaires. L’administrateur s’occupe également des fonds collectés (argent de la maison). En plus de ces fonctions, ils doivent organiser les réunions des propriétaires et également les enregistrer. De plus, des circulaires doivent être rédigées s’il y a des choses à communiquer. La propriété commune en particulier relève de la compétence de l’administration. L’entretien du chauffage, des garages et des jardins est également à la charge des gérants. Cela signifie qu’en cas de réparation, ils peuvent également conclure des contrats avec des prestataires de services si leur aide est requise. De plus amples informations sur les tâches d’un gestionnaire de biens peuvent être trouvées ici Un nouveau logiciel facilite la gestion Professionnellement, un gestionnaire de biens n’a pas à montrer de références. En conséquence, cette activité est également exercée par des personnes qui n’ont pas le savoir-faire nécessaire sans restrictions. Le logiciel de gestion immobilière PROMOS.GT aide à la gestion des propriétés résidentielles. De cette façon, les gestionnaires immobiliers peuvent non seulement gagner du temps, mais aussi des coûts, car les erreurs ou les omissions peuvent également entraîner des coûts. Les bases de données aident à fournir des informations sur les projets afin qu’un administrateur puisse prendre les bonnes décisions dans des situations critiques et ainsi éviter les conflits avec les propriétaires. Il existe des logiciels spécialisés dans l’immobilier résidentiel. Mais l’immobilier commercial, l’occupation en propriété ou la gestion des bâtiments communaux peuvent désormais aussi être soutenus par des programmes. D’autres domaines de responsabilité importants dans la gestion immobilière sont l’entretien, la construction et la gestion des installations. Ces aspects sont également gérés dans les différentes bases de données. Lors de l’achat d’un logiciel, le client dispose généralement d’un conseiller afin que toutes les personnes concernées, les administrateurs et les associations de propriétaires, reçoivent des informations qualifiées dans les situations litigieuses. La préparation du plan est l’une des tâches centrales d’un administrateur. L’article 28 (1) établit le cadre du plan. L’administrateur doit toujours présenter une liste pour l’année civile en cours (année financière) qui documente les revenus et les dépenses, l’obligation proportionnelle des propriétaires et les contributions qu’ils ont faites. Ceci est formulé à l’article 16 (2) de la loi sur la propriété. Le montant des frais est calculé à partir du rapport de la copropriété du propriétaire de l’appartement concerné. Un plan d’affaires couvre donc les domaines suivants : Frais de gestion Approvisionnement en énergie Entretien et réparations Frais de matériel Frais administratifs Informations immobilières Frais de gardien Les gestionnaires doivent accepter que les propriétaires d’appartements ont le droit de forcer la préparation d’un plan d’affaires devant les tribunaux. Il y a aussi des conséquences financières s’ils ne respectent pas les délais du plan économique. L’administrateur doit supporter lui-même les frais de procédure et payer les éventuels dommages et intérêts. Toutefois, le délai dans lequel un plan d’affaires doit être soumis est de trois à six mois. Cependant, ces valeurs sont définies de manière flexible. Dans le cas des petites communautés, la période peut également être inférieure à trois mois, tandis qu’une période plus longue peut également être stipulée pour les grandes communautés.

Facturation des services publics – une tâche importante du gestionnaire

Un règlement des frais d’exploitation comprend, par exemple, l’entretien des systèmes de sécurité, des systèmes d’interphonie ou les frais d’entretien du jardin. Il y a quelques points à garder à l’esprit. Tout d’abord, la comptabilité doit être compréhensible pour toutes les personnes impliquées. Cela signifie qu’aucun élément d’argent caché ou autre obligation ne peut être inclus. Fondamentalement, une facture de services publics comprend un tableau des coûts totaux, une détermination de la clé de répartition et une déduction des acomptes déjà versés. Fondamentalement, les frais de fonctionnement sont les sommes qu’un propriétaire engage en raison des frais de fonctionnement de la propriété. Un autre exemple est les frais pour les poubelles, qui sont également à la charge de toutes les parties. Ces factures sont payées par un acompte, l’argent de la maison.

L’argent de la maison couvre les frais dus de la propriété commune

Les propriétaires d’un appartement doivent s’acquitter d’une redevance de logement mensuelle, qui est versée sur un compte de l’association des propriétaires d’appartements. Ce paiement couvre les frais supplémentaires. Cela comprend les frais de fonctionnement et de chauffage s’il n’y a pas de chauffage au gaz dans la maison. Les administrateurs peuvent calculer une moyenne de 2,60 euros par mètre carré comme argent de la maison. Cependant, cette valeur est quelque peu dépassée, c’est pourquoi les coûts pourraient désormais se situer autour de 2,70 euros par mètre carré. De plus, l’assurance ménage est payée avec l’argent de la maison. Sans assurance comparable, les frais en cas de sinistre peuvent rapidement entraîner une charge financière élevée. Pour cette raison, il est recommandé aux administrateurs de souscrire ces assurances afin de pouvoir régler financièrement les éventuels sinistres. Article recommandé : Publication : 22/05/2015 – C33380 – Crédits photo : © Rainer Sturm / pixelio.de, Crédits photo : © emmi – Fotolia.com,

Lire aussi  Grande ville ou plutôt vie à la campagne ?

À Propos de l'autrice

Betty Malois
C'est à travers ce blog que je vous fait part de toutes sortes d'astuce et de conseil sur l'actualité, le tourisme et toute sorte de nouveauté française ou d'ailleurs qui me passionne .