Frais de garantie prêt immobilier

Frais de garantie prêt immobilier

Les frais de garantie prêt immobilier sont des frais qui peuvent être demandés par l’établissement bancaire pour assurer le remboursement du prêt en cas de défaillance de l’emprunteur.

Il existe différents types de garanties : la caution, l’hypothèque et le privilège de prêteurs de deniers (PPD). Nous allons voir dans cet article comment se passe la garantie d’un prêt immobilier.

Définition

Une garantie de prêt immobilier est une assurance qui sert à couvrir l’emprunteur en cas de décès, d’invalidité et éventuellement de chômage.

La garantie du prêt immobilier permet principalement de couvrir les remboursements du crédit en cas de problème. Si vous n’avez pas les moyens financiers suffisants pour payer les mensualités du crédit, la banque peut faire appel à votre assureur pour prendre le relais et continuer à rembourser le capital restant dû. Dans ce cas, vous devrez payer des frais supplémentaires (frais de sortie), car votre assureur va récupérer un montant sur votre contrat d’assurance afin qu’il puisse rembourser la banque. En contrepartie, cette dernière va vous demander une majoration sur le taux effectif global (TEG) ou un allongement de la durée du crédit.

Il existe différentes garanties liées au crédit :

  • La garantie décès : elle couvre le risque décès
  • La garantie invalidité totale et permanente (ITT) : elle couvre le risque invalidité
  • La garantie incapacité temporaire totale (ITT) : elle couvre le risque arrêt temporaire travail

frais de garantie prêt immobilier

Prêt immobilier

Le prêt immobilier est un crédit à long terme destiné à financer votre résidence principale ou secondaire, ainsi que vos travaux d’aménagement.

Il permet de financer également l’achat de parts dans une société civile immobilière (SCI).

Les banques proposent des prêts pour l’acquisition de votre résidence principale, mais aussi pour l’acquisition d’un bien locatif.

Le taux du prêt immobilier se situe généralement entre 4 et 5 % sur 15 ans.

La durée maximale d’un prêt immobilier est de 25 ans.

Il existe des différences importantes entre les taux appliqués par les banques, c’est pourquoi il faut effectuer plusieurs demandes afin de pouvoir comparer les offres.

Il est possible de faire une demande en ligne, ce qui vous permet de gagner du temps et donc de réaliser des économies considérables sur le coût du crédit.

Garanties

Les garanties sont des assurances qui permettent d’assurer le remboursement du crédit en cas de défaillance de l’emprunteur. Elles jouent donc un rôle majeur dans la réussite du prêt immobilier.

Lire aussi  Agence immobilière Morlaix : les meilleurs agents immobiliers de la ville

Il existe plusieurs types de garanties, dont les principales sont :la caution (sous forme d’une personne physique ou morale) ;la garantie hypothécaire (lorsque l’acquéreur est déjà propriétaire d’un bien immobilier et que celui-ci est mis en hypothèque pour le financement).

La garantie ne porte alors que sur le prix du bien acquis, mais non sur les travaux;la garantie locative (pour une location) ;la garantie perte d’emploi (pour un emprunt à 100% destiné à l’achat ou aux travaux).

Les différentes étapes pour trouver son logement

Les avantages

Pour vous aider à faire le bon choix, voici les avantages de l’assurance emprunteur.

L’assurance emprunteur est une assurance qui permet de garantir le remboursement d’un crédit immobilier en cas de décès ou d’invalidité. Elle est souscrite par l’emprunteur et couvre la totalité du crédit. En cas de décès, l’assurance prend en charge le remboursement du capital restant dû et les intérêts échus entre la date du décès et la date effective de prise en charge des échéances. Cette assurance permet également au conjoint survivant d’honorer les mensualités sans devoir hypothéquer le bien immobilier. En cas d’invalidité, l’assurance prend en charge le remboursement des échéances du prêt jusqu’à son terme.

Les inconvénients

Toutes les garanties ne se valent pas.

Il est important de faire le point sur les éléments à prendre en considération pour choisir une assurance prêt immobilier. Pour cela, il faut vérifier si la garantie choisie couvre bien l’ensemble des risques liés au financement du projet immobilier et si elle propose des garanties supplémentaires qui peuvent être utiles.

Les principaux inconvénients sont :

  • Le premier inconvénient de l’assurance prêt immobilier est que son prix peut être très élevé.
  • Les taux d’emprunt sont soumis à des fluctuations qui peuvent avoir un impact direct sur le coût de l’assurance.
  • La délégation d’assurance
  • Il existe plusieurs moyens pour trouver une assurance moins chère. Depuis 2010, il est possible de résilier son contrat d’assurance emprunteur chaque année afin de trouver une offre moins chère et plus adaptée à sa situation.

Les différents types

Les différents types de garanties pour un prêt immobilier sont :

  • La caution
  • La garantie hypothécaire
  • L’hypothèque

Comment ça marche ?

La garantie est un moyen de sécuriser le prêt immobilier pour la banque. Cette dernière peut demander une garantie sur le bien financé, c’est-à-dire que vous lui offrez votre maison en gage pour obtenir un crédit.

La banque ne prend pas seulement en compte les revenus de l’emprunteur, elle tient également compte des actifs du débiteur. En effet, elle va étudier le patrimoine du demandeur et calculer sa capacité à rembourser le prêt.

Il y a trois types de garanties :

  • La caution mutuelle fonctionne comme une assurance. Elle couvre les risques liés au non-remboursement du crédit.
  • Le nantissement est un acte par lequel l’emprunteur donne son bien à la banque en tant que gage afin qu’elle puisse récupérer les sommes empruntées.
  • La vente d’un droit de propriété (hypothèque) permet à la banque de gagner une hypothèque sur le bien immobilier.

Exemples

La garantie de prêt immobilier est une assurance qui souscrit auprès de l’organisme financier pour lequel vous empruntez. Cette garantie permet à l’organisme de se couvrir en cas d’impossibilité, pour diverses raisons (décès, invalidité, chômage), de rembourser le crédit qui vous a été consenti.

La garantie peut être totale ou partielle et elle prend en charge les différentes échéances du crédit ainsi que les intérêts, jusqu’à la revente du bien. En clair, si l’emprunteur n’est plus en mesure d’assumer les mensualités qu’il doit verser au titre de son crédit immobilier, c’est l’assurance qui paiera à sa place.

Lorsque vous effectuez votre demande de financement auprès d’un organisme financier (banque ou société financière), celui-ci exigera une sûreté dont la nature varie suivant les établissements et le type de prêt : hypothèque sur un logement ou caution simple sur un autre bien ; Dans tous les cas, il faut savoir que la banque impose certaines conditions avant d’accorder un prêt immobilier : – justifier d’une situation professionnelle stable et assurer sa solvabilité ; – démontrer sa capacité financière à faire face aux remboursements des mensualités du prêt ; – fournir des justificatifs concernant l’objet du financement (acte notarié…) ; – avoir recours au système dit «de scoring» permettant la notation des risques encourus par chaque emprunteur.

Les critères retenus par les organismes financiers pour octroyer un crédit immobilier sont nombreux et variés.

Comment calculer sa capacité d'emprunt

En conclusion, pour être garanti par un prêt immobilier, il faut que l’emprunteur soit solvable. Les banques vont s’assurer de la solvabilité de l’emprunteur en demandant des justificatifs d’identité et de revenus.

LA MINUTE IMMO POUR COMPRENDRE : Les frais de garantie

Lire aussi  Le choix de l'investissement immobilier locatif intelligent

À Propos de l'autrice

Betty Malois
C'est à travers ce blog que je vous fait part de toutes sortes d'astuce et de conseil sur l'actualité, le tourisme et toute sorte de nouveauté française ou d'ailleurs qui me passionne .