Fortes pluies et orages : le danger sous-estimé

Fortes pluies et orages : le danger sous-estimé

Fortes pluies et orages : le danger sous-estimé Recommander l’article : Le changement climatique menace également l’Allemagne – et dans une plus grande mesure qu’on ne le pensait auparavant. Selon l’Office fédéral de la protection civile et de l’aide en cas de catastrophe (BBK), nous devons nous préparer à une augmentation significative des orages et des fortes pluies. Qu’est-ce que cela signifie pour les propriétaires et les locataires : 3,5 milliards d’euros de dégâts en un an Tout d’abord, vous devez comprendre la gravité de la situation. L’organisation de protection de l’environnement Germanwatch évalue les dommages causés par les tempêtes entre Flensburg et Garmisch-Partenkirchen rien qu’en 2016 à environ 3,5 milliards d’euros. Mais la plupart des Allemands ont un faux sentiment de sécurité. Une enquête représentative du conseiller financier Swiss Life Select montre que la majorité n’a pas peur de devenir elle-même victime d’une tempête. 54 % des personnes interrogées considèrent que les dommages causés à leur propriété par de fortes pluies sont « peu probables » ou « plutôt improbables ». Beaucoup de ceux qui ont été victimes des tempêtes de l’été 2017 ont probablement pensé la même chose. Rues et sous-sols inondés, toits déchirés, voitures détruites : l’étendue de la catastrophe a surpris la plupart des gens – ce qui n’est pas étonnant. Selon le président de la BBK, Christoph Unger, les tempêtes ont frappé de plus en plus fréquemment des régions dans le passé, où des conditions météorologiques aussi imprévisibles n’étaient pas à prévoir. Les chiffres de Swiss Life Select confirment cette tendance : une enquête récente de l’entreprise montre qu’environ 95 % des dommages causés par les tempêtes sont désormais enregistrés dans des régions qui ne sont normalement pas exposées à un risque supérieur à la moyenne. Le Service météorologique allemand (DWD) appelle donc à de meilleures précautions. Dès septembre 2016, son vice-président Paul Becker appelait à davantage d’investissements publics, mais aussi à davantage de prestations privées de la part des citoyens. Enfin, cela inclut une couverture d’assurance optimisée. Cependant, la protection d’assurance n’est souvent pas la meilleure. Au total, 22% des Allemands ont actuellement une assurance bâtiment contre les risques naturels et seulement 29% ont une assurance complémentaire pour l’inventaire du ménage, selon un autre résultat de l’enquête Swiss Life Select citée ci-dessus. Les propriétaires et les locataires doivent vérifier si leur assurance couvre les dommages causés par les tempêtes.Nécessité d’investir dans les systèmes d’alerte et la sécuritéFin novembre 2017 à Bonn, le patron de BBK, Unger, a également appelé à une amélioration des options d’alarme existantes. Il a mis l’augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes en ligne avec d’autres catastrophes naturelles telles que les tremblements de terre et les attaques terroristes. L’Allemagne n’est pas suffisamment équipée pour des catastrophes de ce genre. Environ 2,3 millions de personnes utilisent déjà l’application d’avertissement NINA (application d’informations et de messages d’urgence) développée par le BBK, et il existe également d’autres applications similaires telles que Katwarn et Biwapp. Mais cela ne suffit pas, selon Unger, qui a également mis en place l’installation de nouvelles sirènes de toit. Leur nombre est passé de 86 000 en Allemagne de l’Ouest à 30 000 à 40 000. Selon les météorologues, les propriétaires privés et les locataires devraient envisager d’investir dans des mesures de protection et des assurances supplémentaires. Parce qu’une chose est claire : plus de sécurité ne peut pas être obtenue gratuitement. Article recommandé : Publication : 01/05/2018 – C33898 – Crédits photos : © Skitterphoto (licence CC0)/ pixabay.com,

Lire aussi  La Bundesbank considère que les prix de l'immobilier dans les grandes villes sont trop chers

À Propos de l'autrice

Betty Malois
C'est à travers ce blog que je vous fait part de toutes sortes d'astuce et de conseil sur l'actualité, le tourisme et toute sorte de nouveauté française ou d'ailleurs qui me passionne .