Dr Michael Burry, l’homme qui a prédit la crise des subprimes

Dr Michael Burry, l’homme qui a prédit la crise des subprimes

Michael Burry est un investisseur américain qui a joué un rôle clé dans la crise financière de 2008.

Il a été le premier à prédire l’effondrement des subprimes et a permis à Goldman Sachs de réaliser des bénéfices records en 2007. En 2010, il est devenu célèbre après avoir refusé une offre de 2 milliards de dollars pour acheter ses actions.

Michael Burry est un gestionnaire de fonds d’investissement américain

Il est né le 25 avril 1967 à Jackson, dans le Mississippi.

Il a étudié l’ingénierie à l’université de Princeton et il a travaillé en tant que gestionnaire de fonds d’investissement chez Goldman Sachs pendant plus de 15 ans. Cependant, il a toujours voulu se consacrer au risque et la recherche des meilleurs investissements possibles. Pour cela, il s’est entouré d’une équipe dédiée à la recherche des meilleurs placements financiers. Michael Burry est un gestionnaire de fonds d’investissement américain? Il est né le 25 avril 1967 à Jackson, dans le Mississippi.

Il a étudié l’ingénierie à l’université de Princeton et il a travaillé en tant que gestionnaire de fonds d’investissement chez Goldman Sachs pendant plus de 15 ans. Cependant, il a toujours voulu se consacrer au risque et la recherche des meilleurs investissements possibles. Pour cela, il s’est entouré d’une équipe dédiée à la recherche des meilleurs placements financiers.

Michael Burry

Il est le fondateur de Scion Asset Management, une société de gestion de fonds d’investissement spécialisée dans la recherche fondamentale

Il est le fondateur de Scion Asset Management, une société de gestion de fonds d’investissement spécialisée dans la recherche fondamentale.

Il a cofondé les fonds Scion Global Macro et Scion Energy. Michael Burry est titulaire d’un diplôme en économie du Massachusetts Institute of Technology (MIT) et d’une licence en mathématiques de l’Université du Michigan. Son premier emploi fut chez Goldman Sachs à New York où il travailla sur le marché des changes. En 1996, il rejoint la firme Bear Stearns comme analyste financier spécialisé en matières premières.

Il y resta cinq ans avant de rejoindre Goldman Sachs à Londres en tant que stratège pour les marchés des matières premières. Depuis le début des années 2000, Michael Burry dirige une équipe qui travaille sur le secteur pétrolier dont la mission consiste à générer un rendement supérieur à celui des indices traditionnels par l’intermédiaire d’investissements alternatifs et non traditionnels.

Lire aussi  5 Conseils pour évaluer les produits de beauté

En 2000, Burry a commencé à parier contre le marché immobilier américain en achetant des crédits à haut risque

Il est important de savoir que la plupart des investisseurs immobiliers commencent par acheter des biens locatifs. En effet, l’investissement immobilier locatif est une solution qui permet de se constituer un patrimoine ou encore de financer son bien. Ainsi, il existe différentes possibilités pour investir dans l’immobilier :

  • L’achat d’un logement à louer
  • L’achat d’un terrain et la construction d’une maison
  • La revente du bien immobilier après y avoir effectué les travaux nécessaires.

En 2005, il a vendu tous ses actifs immobiliers et a investi dans des produits dérivés du marché des changes

Aujourd’hui, il s’est mis à investir dans des produits dérivés du marché des changes.

Il a su profiter de la baisse des cours pour acheter des actifs financiers. Cette stratégie lui a permis de faire fortune et de créer un fonds spéculatif qui permet aux investisseurs d’acheter et de vendre des contrats à terme sur la base d’une grande variété d’actifs financiers. En échangeant ces contrats, les investisseurs peuvent générer une importante plus-value en cas de hausse ou de baisse du prix (ou valeur) du produit. Grâce à ce type d’investissement, Michael Burry est parvenu à réaliser une plus-value supérieure au triple de son capital initial. Une fois que le marché a commencé à grimper, Michael Burry a décidé qu’il était temps pour lui d’augmenter sa participation au sein du fonds spéculatif qu’il avait crée en 2005. Son erreur? Investir dans un produit financier ayant pour sous-jacent un actif très risqués : les subprimes! Cette décision va être le point déclencheur qui va entraîner le krach financier mondial en 2008 et provoquer la faillite de nombreuses banques américaines…

En 2008, les paris de Burry ont payé et il a fait des gains de plusieurs milliards de dollars

De nombreux investisseurs ont fait des choix d’investissement très risqués et ont perdu une grande partie de leur argent. La crise des subprimes a eu lieu en 2007, mais c’est seulement en 2008 que les conséquences de ce krach boursier sont apparues. En effet, la banque américaine Lehman Brothers a été mise à terre suite au défaut sur sa dette immobilière, ce qui a engendré un vent de panique sur les marchés financiers.

Les investisseurs ont commencé à avoir des doutes sur l’investissement immobilier, car ils ne savaient pas si le système bancaire allait être capable de rembourser les prêts hypothécaires qu’ils avaient contractés. Certains investisseurs ont parié contre la faillite de Lehman Brothers et sont donc sortis perdants. D’autres ont parié contre Goldman Sachs et Michael Burry, qui étaient tous les deux pourtant favorables aux subprimes. Ces paris risqués représentaient plusieurs milliards de euros !

En 2009, Burry a été nommé l’un des 100 meilleurs gérants de fonds d’investissement par Barron’s

Ce magazine américain a nommé Michael Burry l’un des 100 meilleurs gérants de fonds d’investissement en 2009. Barron’s est un magazine américain de référence pour les investisseurs et les professionnels du monde financier.

Lire aussi  ipec prevoyance : le meilleur choix pour votre entreprise

Il fait partie des magazines financiers les plus connus aux États-Unis, et notamment parmi les investisseurs. Barron’s est publié depuis 1924 par la société Dow Jones & Company, qui édite le Wall Street Journal, le journal boursier le plus important aux États-Unis. Cette distinction était une première pour un spécialiste de l’immobilier. Auparavant, seuls des gestionnaires de portefeuilles d’actions ou d’obligations avaient reçu cette distinction. Barron’s a également décerné à Michael Burry une place parmi les 50 meilleurs gestionnaires de portefeuilles immobiliers au monde en 2009.

En 2011, Burry a été nommé l’un des meilleurs investisseurs du siècle par Time

Si l’on s’en tient aux critères de la revue américaine, il est difficile de ne pas partager ce jugement.

Le magazine a en effet classé Burry parmi les personnes les plus influentes du monde dans son classement des 100 personnalités les plus puissantes du monde. Michael Burry : Il faut savoir que l’investisseur immobilier n’est pas uniquement un spécialiste de l’immobilier, mais également un financier.

Il peut être intéressant pour les investisseurs immobiliers de comprendre comment fonctionne le marché financier et d’apprendre à maîtriser les stratégies financières qui permettent d’optimiser le rendement des placements immobiliers.

La plupart des investisseurs immobiliers ignorent quelque chose d’important : la valeur réelle du bien qu’ils possèdent dépend surtout de sa localisation géographique et non de ses caractéristiques intrinsèques (surface, étage, etc.). Michael Burry a su utiliser cette donnée pour optimiser ses investissements immobiliers et tirer profit des prix locatifs élevés pratiqués à Londres ou New York par exemple. Son analyse a porté sur trois secteurs immobiliers distincts : l’immobilier résidentiel ancien, l’immobilier commercial et le marché boursier.

Burry est l’un des protagonistes du film The Big Short, basé sur le livret de l’entreprise

Goldman Sachs. Dans ce film, Michael Burry est un analyste financier qui pense que la crise des subprimes va entraîner une forte baisse de l’immobilier et donc faire baisser le prix des actions et des obligations. Alors que les investisseurs sont inquiets, il décide d’investir sur cette idée en achetant à bas prix un certain nombre d’obligations émises par Goldman Sachs pour se constituer une position avantageuse.

Il réalise ainsi une prévision fausse mais profitable car au final le marché immobilier américain plonge et entraîne toutes les autres places financières dont le marché boursier européen ou encore celui du Japon. Cependant, Michael Burry est contrôlé par son mentor, Hank Paulson, secrétaire au Trésor américain qui souhaite prendre sa revanche contre la banque Goldman Sachs qu’il accuse de l’avoir ruinée durant la crise des subprimes. Ce film retrace de manière très réaliste les faits historiques ayant eu lieu durant cette crise.

Kendall’s Rank Order Correlation | Kendall’s Tau – τ | Numerical Example | Non Parametric Statistics

En conclusion, cet homme a fait un travail de fourmi pour faire tomber le système. Il a fallu qu’il soit prêt à risquer sa vie et celle de ses proches pour que les choses changent.

À Propos de l'autrice

Betty Malois
C'est à travers ce blog que je vous fait part de toutes sortes d'astuce et de conseil sur l'actualité, le tourisme et toute sorte de nouveauté française ou d'ailleurs qui me passionne .