Comment savoir si un stator fonctionne

Comment savoir si un stator fonctionne

Rate this post

Le stator est la partie fixe de l’alternateur.

Il est composé d’un rotor et d’un stator.

Le stator est une pièce mécanique qui tourne à l’intérieur du rotor, c’est le moteur électrique.

Lorsque vous branchez votre voiture sur une prise de courant, le moteur électrique fonctionne. C’est grâce au stator que le courant est produit.

Le stator peut être défectueux si vous avez un problème de démarrage ou si vous entendez un bruit anormal provenant du moteur électrique. Nous allons voir comment savoir si un stator fonctionne correctement.

REGARDER LE MOTOGP ET LA F1 GRATUITEMENT SANS VPN ( AUVIO )

Tester le stator à l’aide d’un voltmètre

Pour tester le stator, il est important de comprendre les différentes parties du moteur.

Il faut savoir que le stator et le rotor sont des éléments qui entrent en jeu dans la constitution du moteur.

Le stator est l’une des parties les plus importantes de ce type d’appareil, car c’est lui qui permet au rotor de tourner. Pour être sûr que votre moteur fonctionne correctement, vous pouvez utiliser un voltmètre pour effectuer une mesure sur la batterie (celle-ci devrait afficher 12 volts). Si vous n’êtes pas certain d’avoir bien branché votre stator, il ne vous reste plus qu’à le tester avec un voltmètre.

Vérifiez ensuite si la tension mesurée correspond à celle qui était affichée par votre alternateur avant de mettre en marche votre voiture.

Mesurer la résistance du stator

La mesure de la résistance du stator est une étape importante avant le montage. C’est un processus qui consiste à déterminer l’intensité maximale que peut supporter le stator, c’est-à-dire le conducteur central du rotor. Pour cela, il faut effectuer plusieurs mesures en fonction de la puissance nominale de l’alternateur et des conditions ambiantes.

Lire aussi  Tout ce que vous devez savoir sur l'otoscope : un outil indispensable pour les professionnels de la santé

La puissance nominale d’un alternateur est sa valeur maximale en cas d’utilisation normale, comme par exemple lorsque le moteur tourne au ralenti ou quand il ne produit pas beaucoup de courant.

La charge nominale se calcule également à partir des données techniques fournies par le constructeur et notamment les caractéristiques du moteur (puissance nominale).

Il existe plusieurs façons de calculer la résistance du stator :

  • En mode continu avec un ampèremètre
  • En mode alternatif avec un multimètre

Contrôler l’alimentation en courant continu du stator

Afin de contrôler en continu la vitesse des moteurs, il est nécessaire d’ajouter un régulateur de tension à chaque machine. Pour ce faire, le stator doit être alimenté en courant continu et non plus alternatif (tensions triphasée).

Vérifier l’état des bobines du stator

Vérifier l’état des bobines du stator est une opération essentielle pour tout possesseur de moteur. Cette opération permet de vérifier si l’état du rotor est en bon état et que les aimants n’ont pas d’impact sur le démarrage. Pour réaliser cette opération, vous aurez besoin d’une clé à bougie, un support à roulement à billes et une pince plate ou un tournevis plat.

Il faut aussi savoir que la panne la plus courante pour les moteurs électriques concerne les bobines du stator qui sont endommagés par des aimants arrondis qui ne peuvent plus toucher correctement le noyau magnétique, ce qui empêche le moteur de démarrer. Parfois, il arrive aussi que les bobines soient trop courtes ou trop longues. Dans ce cas-là, elles ne sont plus en mesure d’effectuer correctement leur travail et il faut donc procéder au remplacement des pièces concernées.

Inspecter les charbons du stator

Le stator est constitué de la partie qui tourne à l’intérieur d’un moteur électrique.

Lorsque vous réalisez un test de polarité, il faut tout d’abord définir la position du câble (positif ou négatif) par rapport au fil central. Si le câble est en position positive, c’est-à-dire que les bornes sont reliées entre elles, alors il n’y a aucune raison pour qu’il y ait une fuite de courant. En revanche, si le fil est en position négative, alors il faut impérativement trouver la cause de la fuite avant de procéder au test.

Lire aussi  Les bons plans des hypermarchés

Vérifiez également que le stator soit bien serré et qu’il ne présente pas de jeu excessif. Sachez que plusieurs types d’essais peuvent être effectués sur un moteur électrique :

  • Essai des balais
  • Test des charbons
  • Essai des bobines

Tester le stator avec un testeur de continuité

Après avoir acheté un testeur de continuité, je me suis dit que j’allais l’utiliser pour tester le stator de mon moteur électrique. J’ai donc commencé à faire des essais avec ce testeur. Au début, je n’ai rien remarqué qui aurait pu m’alerter sur une panne du stator et cela m’a fort surpris. En effet, jusque-là, je ne savais pas qu’il était possible de tester le stator avec un testeur de continuité. Je me suis dit qu’il fallait que j’en parle à mes amis pour savoir si eux aussi avaient fait la même expérience que moi. Aujourd’hui, ces derniers ont pris connaissance des tests réalisés avec un testeur de continuité et ils ont trouvé cette idée très intéressante car elle permet non seulement de vérifier la qualité du produit en question, mais également de valider son efficacité.

  • Ce type d’essai est utilisé généralement pour vérifier l’existence d’une impulsion ou autre phénomène pouvant être considérée comme anormale.
  • Les personnes qui travaillent sur les chantiers ou celles qui sont spécialistes en électricité peuvent trouver ce procédé utile afin d’identifier le problème.

Consulter un manuel de réparation pour diagnostiquer les problèmes éventuels du stator

Il est important de bien connaître son véhicule pour éviter d’avoir à faire des réparations coûteuses. Pour cela, il faut consulter un manuel de réparation et non pas uniquement se fier aux indications de la notice d’utilisation. En effet, les informations contenues dans le manuel ne sont pas toujours exactes. De plus, sur certains modèles, les problèmes que vous pouvez rencontrer peuvent être différents de ceux décrits dans le manuel.

Vous risquez ainsi de devoir payer des pièces supplémentaires ou encore changer votre moteur pour résoudre certaines pannes qui n’y figurent pas.

Il est donc essentiel avant toute chose de lire attentivement le manuel du constructeur.

Pour conclure, un stator est un composant d’un alternateur qui va produire l’énergie électrique. C’est le rotor (le rouage de l’alternateur) qui va faire tourner les pales du rotor pour créer le courant alternatif.

Comment Tester un Stator avec un Multimètre

À Propos de l'autrice

Betty Malois
C'est à travers ce blog que je vous fait part de toutes sortes d'astuce et de conseil sur l'actualité, le tourisme et toute sorte de nouveauté française ou d'ailleurs qui me passionne .