Auto entrepreneur multiservice

Auto entrepreneur multiservice

Le statut d’auto-entrepreneur est un statut juridique qui permet à toute personne de créer son entreprise, sans avoir besoin de faire une demande de numéro SIRET.

Il s’agit d’un régime simplifié pour les entrepreneurs individuels, qui leur permet de déclarer leurs revenus en ligne et d’obtenir un numéro SIREN.

Le statut d’auto-entrepreneur est donc une alternative intéressante pour les personnes souhaitant créer leur entreprise, mais n’ayant pas forcément les moyens financiers ou techniques pour se lancer seul. Nous allons voir ça plus en détails dans cet article.

auto entrepreneur multiservice

Comment emprunter de l'argent en tant que micro-entrepreneur ?

La création d’une entreprise de multiservices automobiles

Le statut d’auto-entrepreneur est un statut simple et souple qui permet de créer une entreprise individuelle en quelques minutes.

Il présente des avantages considérables pour les entrepreneurs débutants, notamment par rapport aux autres statuts juridiques.

L’auto-entrepreneur peut ainsi exercer une activité commerciale ou artisanale sans formalités particulières, contrairement à la SARL ou à l’EURL par exemple.

Le régime micro-social simplifié permet de bénéficier d’un taux de cotisations sociales allégé (15 % du chiffre d’affaires). Enfin, le régime fiscal de l’auto-entrepreneur est intéressant : il ne paye pas d’impôt sur son chiffre d’affaires ni sur ses charges sociales si son chiffre d’affaires annuel n’excède pas 33 200 €.

Le régime micro-social simplifié et le régime fiscal de l’auto-entrepreneur sont cumulables. Toutefois, le statut d’auto-entrepreneur ne convient pas à tous les professionnels. Si votre activité nécessite des investissements importants (achat de matériel…), il est conseillé de vous tourner vers une autre forme juridique, comme la SARL / EURL par exemple.

Les services proposés par une entreprise de multiservices automobiles

S’il vous arrive de faire appel à une entreprise de multiservices automobiles, elle peut assurer l’entretien et la réparation de votre véhicule. Elle peut aussi effectuer des opérations d’assistance ou du dépannage. Si ces services ne sont pas inclus dans le contrat d’entretien que vous avez signé avec votre constructeur, vous pouvez confier certaines tâches à une société spécialisée en entretien et réparation. Dans ce cas, il est important de savoir quels sont les services proposés par une entreprise de multiservices automobiles.

Les prestations proposées varient selon les sociétés. Certaines offrent uniquement la vente de pièces et d’accessoires pour voiture alors que d’autres se chargent également du montage et du démontage des pneumatiques.

Lire aussi  Pangramme

La gestion d’une entreprise de multiservices automobiles

Pour gérer une entreprise de multiservices automobiles, vous pouvez choisir parmi plusieurs statuts juridiques. Si votre activité est soumise à la TVA, vous aurez le choix entre la franchise de TVA et l’auto-entrepreneuriat. En tant qu’auto-entrepreneur, vous ne dépendez pas du régime fiscal de la micro-entreprise ou de celui des sociétés.

Votre chiffre d’affaires est calculé en fonction d’un pourcentage du prix des prestations fournies à vos clients. Ce pourcentage varie selon les secteurs professionnels (sport, loisirs…).

Il n’existe pas un pourcentage unique, car il tient compte de votre situation personnelle (votre profil d’auto-entrepreneur).

Le seuil maximum autorisé par ce statut est fixé à 32 900 € HT annuel. Au delà de ce plafond, vous devrez obligatoirement opter pour l’un des trois autres statuts juridiques : la SARL (Société À Responsabilité Limitée), l’EURL (Entreprise Unipersonnelle À Responsabilité Limitée) ou encore le SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle). Pour créer une auto-entreprise et commencer à exercer son activité sous ce statut juridique, il faut remplir certaines conditions :

  • Avoir au minimum 18 ans
  • Justifier d’une expérience professionnelle
  • Domicilier son domicile chez soi

La promotion d’une entreprise de multiservices automobiles

L’auto-entrepreneur est une personne physique qui exerce une activité commerciale ou artisanale en son nom propre.

Il peut aussi opter pour la micro-entreprise.

Le statut d’auto-entrepreneur permet à cette catégorie de personnes de créer facilement leur propre entreprise, sans avoir à suivre des cours spécifiques.

L’auto-entrepreneur doit simplement s’inscrire sur un site officiel et remplir un formulaire pour déclarer son activité.

Il doit également s’acquitter de diverses taxes et cotisations sociales liées à son activité professionnelle (TVA, impôts sur les bénéfices, etc.).

Le régime fiscal du statut d’auto-entrepreneur est différent selon que l’activité est commerciale ou non. En effet, pour ce qui concerne les activités commerciales, l’auto-entrepreneur doit payer des charges sociales sur la base du chiffre d’affaires qu’il a réalisé au cours du mois précédant sa déclaration. Par contre, pour les autres activités (artisanales notamment), il n’est pas tenu de payer des charges sociales tant que son chiffre d’affaires annuel n’excède pas 32 900 euros HT (33 200 euros TTC) si sa principale source de revenus reste le service (vente). Si vous souhaitez créer votre entreprise en utilisant le statut d’auto-entrepreneur et que vous pensez exercer une activité commerciale, il faut savoir que ce statut ne vous permet pas d’être salariée par ailleurs ! Pour profiter pleinement de ce régime fiscal intéressant, il convient donc de choisir une autre option plutôt qu’un statut juridique sous forme d’une société comme SARL ou SASU par

Lire aussi  Chef d'entreprise en conciergerie

Le développement d’une entreprise de multiservices automobiles

Pour développer un concept de multiservices, vous aurez besoin de quelques compétences techniques.

Il est cependant possible d’acquérir des compétences supplémentaires grâce à votre expérience professionnelle. Le développement d’une entreprise de multiservices automobiles est une activité très répandue en France.

L’activité de multiservices auto consiste à proposer un certain nombre de services aux automobilistes :

  • Le lavage intérieur et extérieur
  • La réparation moteur
  • L’entretien pneus
  • La pose d’autoradio ou GPS

La gestion des finances d’une entreprise de multiservices automobiles

Afin de gérer les finances d’une entreprise de multiservices automobiles, il est indispensable de maîtriser les différents outils financiers, tels que le bilan comptable et le plan de trésorerie.

Il est également important de connaître les différents modes de financement existants pour une entreprise ainsi que l’impact sur la gestion des ressources humaines.

Le bilan comptable présente un état financier qui reflète la situation d’une entreprise à un instant donné.

La gestion du bilan comptable permet notamment de suivre l’évolution du chiffre d’affaires et des résultats, ce qui est essentiel pour déterminer la santé financière d’une entreprise.

Le plan de trésorerie permet quant à lui le suivi des flux financiers afin d’anticiper les besoins en financement et en fonds de roulement.

Les modes de financement permettent également aux dirigeants d’avoir une idée plus précise sur la santé financière et économique d’une société

La gestion du personnel d’une entreprise de multiservices automobiles

Le multiservices automobile est un secteur très concurrentiel. De ce fait, il est important de mettre en place une stratégie marketing pour développer votre activité, mais également des compétences commerciales. Pour réussir dans cette activité, vous devez être capable d’identifier les besoins et les attentes des clients.

Vous devez également être à l’aise avec la gestion du personnel d’une entreprise de multiservices automobiles : recrutement, formation, motivation et encadrement des salariés…

La gestion des stocks d’une entreprise de multiservices automobiles

Il est important de bien gérer ses stocks, car ils représentent le coeur même d’une entreprise. En effet, les stocks permettent à une entreprise de se fournir en biens et services.

Les services proposés par l’entreprise peuvent être de différentes natures : produits manufacturés, produits finis ou matières premières.

En conclusion, il faut être très vigilant avec ce statut qui permet d’être un prestataire indépendant. Il ne faut pas confondre auto-entrepreneur et micro-entrepreneur. Ce dernier est plus simple à mettre en place et n’a pas de plafond de chiffre d’affaire.

AUTO ENTREPRENEUR : le BILAN après 1 AN (galères, combien je gagne, etc)

À Propos de l'autrice

Betty Malois
C'est à travers ce blog que je vous fait part de toutes sortes d'astuce et de conseil sur l'actualité, le tourisme et toute sorte de nouveauté française ou d'ailleurs qui me passionne .